Avec les fortes affluences en saison estivale et en fin d’année, les hôtels et restaurants peuvent avoir besoin de renfort urgent sans pour autant estimer nécessaire d’embaucher un employé. Pour quelques jours ou pour quelques heures, le contrat d’extra restauration permet de palier au problème.

Qu’est ce qu’un contrat d’extra ?

Le contrat d’extra restauration est un contrat à durée déterminée CDD d’usage  ou CDD d’usage constant, spécifique du secteur hôtellerie restauration. Il est de courte durée (moins de 60 jours) ou de très courte durée (quelques jours ou même quelques heures).

Si le travail dure plus de 60 jours, il est recommandé d’établir un CDD.

Les extras sont payés au SMIC hôtelier. Le tarif horaire varie entre 10 et 15 €  pour les serveurs et entre 15 et 20 € pour les cuisiniers.

L’employeur peut payer le salaire  au mois, à la semaine ou à chaque intervention avec l’accord de l’employé.

 

Qui est concerné par ce type de contrat ?

Tous les types de la restauration sont concernés par ce besoin  à un moment ou un autre, en fonction de la saison, de l’affluence des touristes, etc. : la restauration rapide comme Burger King, la restauration traditionnelle ou gastronomique, les brasseries, les traiteurs, les casinos…

Tous les métiers de l’Hôtellerie –Restauration sont également concernés. Cela va du cuisinier, au sommelier, au barman, au technicien de maintenance, au pizzaiolo, au commis de cuisine, à la gouvernante, etc.

 

Pourquoi engager un extra restauration à Paris ?

La ville de Paris est réputée pour sa gastronomie, bien appréciée des touristes et des Parisiens.

Il faut alors assurer la qualité du service en s’adaptant à l’activité fluctuante selon les saisons, les évènements et même les jours.

Trouver un extra restauration paris permet alors d’adapter l’effectif des employés de manière ponctuelle sans avoir à payer un salarié engagé en contrat indéterminé ou en intérimaire. Cette société spécialisée vous donnera plus de détails.

 

Quelle population est intéressée par cette activité ?

Ce type de contrat est particulièrement recherché par les étudiants comme job d’été. Ils sont souvent engagés en tant que plongeurs, le métier n’exigeant pas d’expérience spécifique.

De même, un jeune chef cuisinier  désirant se forger une expérience en restauration avant de s’installer à son compte apprécie ce genre de contrat.

L’engouement pour la cuisine, le travail en équipe ou tout simplement le besoin d’avoir un revenu complémentaire poussent de nombreuses personnes à postuler pour un contrat extra restauration à Paris.

 

Où embaucher un extra ?

Les cabinets de recrutement offrent la solution la plus adéquate pour les problèmes de Ressources Humaines car le profil du futur extra correspondant aux attentes de l’employeur figure déjà dans leurs bases de données.

Il serait très avantageux de recruter en urgence un ancien employé,  un ancien apprenti ou un ancien stagiaire. Cela évitera les problèmes d’encadrement et ils seront plus professionnels.

Il a été constaté que 20 à 25 % du personnel en extra restauration est constitué d’employés ayant déjà travaillé dans l’établissement.

L’entourage professionnel peut aussi aider dans la  recherche d’un extra restauration. Les personnes recommandées seront jugées sur leurs acquis réels et leurs  connaissances du métier. De plus, des informations pourront être données sur les expériences professionnelles et les qualifications du futur extra.

 

Les avantages de ce métier saisonnier

Le  salarié bénéficie d’un emploi du temps flexible, d’une rémunération attractive fixée par le nombre d’heures effectuées. Il peut changer d’établissements selon son gré (les restaurants, les hôtels, les  brasseries, les cafés)  et sortir ainsi de sa zone de confort. Si son professionnalisme et sa fiabilité font de lui une personne qualifiée pour le job, le contrat extra restauration est une porte d’entrée  pouvant déboucher sur un contrat à durée indéterminée ou CDI.