L’émergence des emballages alimentaires écologiques dans la restauration

emballage alimentaire

L’univers de la restauration se transforme progressivement avec l’essor de l’emballage alimentaire écologique. Depuis la crise sanitaire, la résilience des restaurateurs repose en grande partie sur leur capacité à proposer un service de livraison en plus de la vente à emporter. Même si les restrictions sont levées, les consommateurs apprécient toujours autant la perspective de ravir leurs papilles où et quand ils le souhaitent. Emporter un repas sur la plage, se faire livrer à domicile, déguster les plats de leur restaurant préféré au milieu d’un parc… Encore faut-il prévoir des contenants adaptés sans nuire à la planète !

Des emballages qui répondent aux exigences de qualité les plus pointues

S’il n’est pas adapté à son contenu, l’emballage risque de provoquer quelques désagréments. Il y a déjà le risque que la qualité gustative des aliments et boissons soit altérée. Il est également possible que l’emballage provoque des problèmes de santé. Avant de se pencher sur la question du design -qui autorise toutes les fantaisies imaginables-, les restaurateurs doivent donc concevoir leurs packagings suivant des réglementations strictes. Une démarche qui privilégie la qualité des emballages alimentaire s’impose. L’objectif est à la fois de garantir une hygiène irréprochable et de préserver les produits à tous les niveaux : leur fraîcheur, les arômes qui s’en dégagent, leurs saveurs, de même que leurs qualités nutritionnelles. La piste de l’emballage alimentaire écologique est à explorer sérieusement dans le domaine de la vente à emporter. Il s’agit en effet d’une solution respectueuse des denrées alimentaires en plus de répondre aux exigences de protection environnementale.

Des contenants qui évoluent au rythme des grandes innovations

La protection de l’environnement constitue un enjeu majeur pour toutes les industries. Les entreprises se lancent ainsi dans une compétition qui leur permettent d’occuper une position avantageuse sur le marché. Toutes les stratégies permettant de tirer son épingle du jeu sont bonnes à prendre, mais celles portant sur une démarche éco-responsable sont naturellement celles qui portent le mieux leurs fruits. C’est dans ce contexte que les matériaux du futur font l’objet d’une remarquable émergence. Les fibres naturelles et les matériaux recyclés/recyclables se retrouvent sur le devant de la scène. Ils sont principalement exploités dans les domaines de la construction, de l’aménagement et de la décoration. D’ailleurs, plusieurs restaurateurs ont misé sur les matières écologiques pour accueillir leurs clients dans des environnements davantage respectueux de la nature. Cependant, ces matériaux résolument innovants possèdent des usages qui ne cessent de se multiplier. Certains sont voués au secteur alimentaire. Dans ce cas, ils répondent aux normes d’hygiène et de sécurité les plus rigoureuses. Il ne faut pas oublier que les réglementations évoluent en fonction des conjonctures. Vous conviendrez que huit millions de tonnes de déchets plastiques qui polluent les océans tous les ans n’est pas ce qu’il y a de mieux pour notre planète. Le taux de recyclage global des emballages plastiques était d’environ 28 % sur l’année 2020. Certes, il y a eu des progrès, mais c’est loin d’être suffisant. La loi AGEC ou anti-gaspillage pour une économie circulaire est donc entrée en vigueur pour lutter contre la surconsommation des emballages plastiques non réutilisables. Avec des solutions biodégradables, recyclables et/ou recyclées, les impacts sur l’environnement sont automatiquement réduits.

Des packagings qui optimisent l’expérience utilisateur

 

Au-delà des critères de qualité exigés par les réglementations en vigueur, il est important que les consommateurs apprécient leur expérience culinaire. En effet, ce n’est pas parce que l’on parle de vente à emporter ou de restauration rapide qu’il faut négliger certains aspects essentiels. L’aspect esthétique des contenants participe notamment à la valorisation de la marque qui se démarque plus facilement de la concurrence. Cela nécessite des emballages savamment pensés. Je vous suggère de privilégier les solutions refermables et réutilisables qui se dotent d’une grande praticité. Les préparations peuvent être dégustées sans obligation de les finir immédiatement. Je suis également d’avis que la présentation est primordiale puisqu’elle reflète l’attention particulière portée aux détails. Une conception écologique est naturellement indispensable, sans que les critères de résistance ne soient négligés. J’ai récemment découvert la Fleur de Lotus en Kraft, un contenant à structure cartonnée dont l’ouverture en éclosion est un prélude à des découvertes savoureuses. Le côté artisanal apporte une authenticité incontestable. La compatibilité de cet emballage alimentaire écologique avec un passage au micro-ondes optimise également la qualité de l’expérience utilisateur.

On pourrait penser qu’un emballage alimentaire écolo risque de manquer de charme et pourtant, non. Lorsque les contenants sont pensés par des passionnés qui cultivent l’exigence des créations bien faites, il en résulte forcément des produits singuliers, parfaitement dans l’air du temps. Sublimer les préparations culinaires pour créer des étincelles dans les regards sans faire de tort à l’environnement, c’est désormais possible !